Louer son bateau : un revenu supplémentaire appréciable pour les propriétaires

Bien nombreux sont ceux qui ne touchent pas d’étrennes, ni pour terminer l’année ou commencer la suivante en appréciant une aide pécuniaire bienvenue, surtout après les fêtes. Pour les propriétaires, louer son bateau apparaît comme une solution toute trouvée. La motivation principale et les situations diffèrent mais le résultat est le même : un revenu supplémentaire appréciable.

louer son bateau

Une solution pour contrer l’augmentation des charges

Les propriétaires de bateaux, que ce soit d’un catamaran familial, d’un semi-rigide nerveux ou bien d’un voilier prêt à débuter une grande régate, peuvent rentabiliser leur bien via la location. On estime à 10% du prix d’achat neuf le coût d’entretien annuel d’un bateau. Une somme conséquente, surtout si l’embarcation a fière allure et que ses cabines et couchages sont nombreux. Face à l’augmentation continuelle des charges et les imprévus, louer son bateau présente de nombreux avantages. Et comme tête de gondole, on retrouve le fait d’apprécier à juste titre un revenu supplémentaire.

Louer son bateau l’esprit tranquille

Il est de plus en plus facile de louer son bateau, même sans que l’embarcation soit amarrée à un port aussi fréquenté que celui du Moulin-Blanc à Brest ou bien le mastodonte marin qu’est Port-Grimaud, si vous préférez la « Venise Provençale. » Marinas ou ports plus intimistes, le constat est le même : il faut bien des locataires pour que louer son bateau soit une affaire rentable. Elle l’est car la démocratisation de l’activité a permis à de nombreux utilisateurs de (re)découvrir les joies de la navigation. Et comme la France est un acteur majeur du nautisme international, les locataires seront nombreux à vouloir monter à bord si vous mettez votre bateau à louer.

L’interaction humaine est aussi gagnante

La location de bateaux aux particuliers fait recette. Tout d’abord, il y a un vrai contact humain quand les centrales de réservation rendent assez froid chaque échange au sujet d’une nouvelle location à venir. Ensuite, il y a vraiment cette notion d’entraide. Mettre à disposition un bien de cette façon, c’est encourager une version collaborative du système économique actuel. Locataires et propriétaires sont tous les deux gagnants. Même le bateau profite de cet échange qui, qu’ils soient remplis ou non, fera du bien aux comptes du capitaine.

 

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *